mercredi 28 décembre 2016

Chez le notaire


Le jour J est arrivé, vous êtes prêt, votre banque a fait un virement invraissemblable chez le notaire.

Vous avez entre temps appris qu’il vous fallait régler les frais de notaire en plus des frais d’agence déjà monstrueux. Un petit prêt supplémentaire en douce vous permet de débourser les 18 000€ nécessaires, une paille dans la montagne de zéros qui gravitent dans votre cervelle depuis six mois.

Vus les efforts faits pour en arriver là, pas question de lâcher l’affaire, il faut en finir !

Le notaire dont les photos de voiliers ornent le bureau doré à la feuille d’or vous lit l’acte de vente comme une sentence de mort avant de vous faire signer la chose. 

L’ancien propriétaire qui devait pourtant partir d'urgence s'installer au Togo est là, tout souriant et vous êtes à nouveau spongieux. 

Dans quelques minutes vous serez PROPRIETAIRE (amen !), un surhomme en somme, la crème de l'humanité, l'entité biologique propriétaire d'un carré de béton dans un petit coin de paradis, avec un peu d'imagination.

Voilà, c’est fait. Vous êtes content mais sans plus, les démarches incessantes depuis huit mois maintenant vous ont complètement vanné et un truc, loin au fond, résonne bizarrement.

Maintenant il va falloir déménager.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire