mercredi 28 décembre 2016

Le conseiller financier, le retour.

Débloquer les fonds : Retour vers le conseiller financier.

Il vous regarde froidement, assis derrière son bureau. 

L’incident est sérieux mais pas insurmontable : Vous avez, en tant que néophyte, négligé le délai de validité de l’offre de prêt, délai d’un mois à compter de la date d’émission de l’offre.




Et évidemment, les taux d’intérêts ont augmenté (ben voyons). Vous transpirez comme une éponge gorgée d’eau sous le cul d’un éléphant, le conseiller financier a les dents qui poussent.

En serrant tout ça au maximum et en laissant de côté, en plus des prêts à la consommation, le malheureux crédit auto qui sera terminé dans 3 ans, vous arrivez à un taux d’endettement de 29% tout rond. Ouf ! Il est vraiment sympa ce conseiller financier. 

30 ans de remboursement c’est normal pour accéder au bonheur suprême de la propriété il faut faire de petites concessions. On partira en vacances chez les parents (pendant 30 ans)…


Reste à conclure la vente, vous êtes finalement assez doué ! (youpi)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire