mercredi 28 décembre 2016

Le conseiller financier


C’est le tout premier pas dans la démarche d’accession à la propriété (amen), déterminer avec quelques inconscientes largesses votre capacité d’endettement maximal*

*La capacité d’endettement s’entend « la capacité à rembourser votre crédit » et non la capacité à bouffer une fois posé à même le sol dans votre clapier.

Un savant et encore très aimable conseiller financier payé à la com’ vous fera avec délectation un calcul basé sur vos dépenses mensuelles et vous prouvera par A+B que vous pouvez emprunter un max sur 30 ans à taux variables sans que l’avenir ne s’assombrisse vu la conjoncture et la couleur de vos chaussettes. 

(Edit: en cas de très faibles taux d'intérêt comme c'est actuellement le cas le jeu consistera à acheter le même bien un poil plus cher pour la même mensualité, c'est le principe dans l'immobilier.)

 

Il ne manquera pas en outre de pester contre le gouvernement qui ne veut pas autoriser les prêts sur cinquante ans hypothécaires et transmissibles entre générations, ce qui aurait largement permis de financer un projet autrement plus attractif que votre modeste (mais confortable) monopièce sous les toits.

En serrant bien tout et en ignorant vos 17 prêts à la consommation qui ne sont que passagers et finiront, en 2037 par être intégralement remboursés, vous arrivez tout juste au seuil fatal des 30% d’endettement et déjà, dans votre point C un petit halo lumineux plutôt plaisant fait son apparition.

Vous devrez rembourser 1000 euros par mois sur les 3000 que vous gagnez à deux, une broutille:

"-on fera moins de dépenses « plaisir »…"

Vous aurez votre chez vous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire